EP.6 – David Arnoux, @Growth Tribe : La première Growth Hacking Academy du monde

 

david arnoux growth tribe

Partagez cet épisode avec vos collègues et amis

Ce qu’on apprend dans l’épisode

🍉 

Comment il a réussi à attirer plus de 2 000 candidats en un mois et demi.

🍉 Comment comprendre son product/channel fit.
🍉 

L’importance de la documentation dans le process growth.

 

La première Growth Hacking Academy du monde

Se former sur la Growth est probablement la chose la plus compliqué à faire aujourd’hui.

Chercher, trier et lire tout un tas de ressources non vérifiables. Les écoles et universités ne s’y intéressent pas encore. Ajouter à cela le phénomène de mode qui engendre le besoin, pour chacun, d’avoir son mot à dire (quitte à dire n’importe quoi). Impossible de s’y retrouver.

Ayant fait ce constat simple, il s’adosse à la ville d’Amsterdam, Facebook, l’Université d’Amsterdam, et d’autres partenaires, et lance alors Growth Tribe, première  Growth Hacking Academy du monde.

Comprendre son product/channel fit

Vendre un produit à 1 500€ sur Facebook ou Twitter est délicat. Tout comme vendre un produit de commodité en porte à porte est loin d’être profitable. C’est ici que joue la notion de product-channel fit.

Par exemple, lorsque j’étais chez LALALAB – l’application #1 en europe qui imprime les photos de notre smartphone et les envoies directement chez nous – le product/channel fit était évident : Instagram. Tout le monde veut imprimer ses photos instagram en format polaroid, et grâce à cela, nous arrivions à générer plusieurs milliers d’euros par semaine uniquement grâce à une automatisation de likes et commentaires ciblés.

Chez Growth Tribe, le meilleur product/channel fit est la conférence. La raison est simple : vendre un cours à 1500€ à des corporates sur Snapchat ou Instagram, est difficile, tandis que de donner 30 minutes de conseils gratuits dans un événement où notre cible est présente et a payé 300-400€ pour y assister, le product/channel fit est tout simplement parfait.

Optimiser son taux de conversion (quitte à tuer son image ?)

La pire expérience utilisateur que l’on peut trouver aujourd’hui sur le web est lorsque l’on cherche des billets d’avions.

On se sent frustrés, le site web est rempli de dark design pattern et on essaye de nous upseller à toutes les étapes. Une réelle hérésie.

Tout cela est dû à la culture d’entreprise des lignes aériennes : optimiser le taux de conversion et maximiser le taux de remplissage des avions à tout prix.

Afin d’éviter cela, David conseille la “mise en place des gardes-fous” qui passera par des tests sur le branding, mais aussi la demande de “qualitative feedbacks” la création de “test utilisateur”, etc.

Les outils de David

  • Dataiku : outil d’analyse prédictive
  • Zapier : Automatisation de tâche
  • Typeform : Création de questionnaire
  • Amplitude : Tracking et analytics pour web et mobile
  • Zen.bid : IA automatisant la création de campagnes Adwords

Se retrouver dans l’épisode :

  • 01:40 : « Behind the scene » du lancement de la première Growth Hacking Academy du monde
  • 11:05 : Comprendre son product/channel fit
  • 18:00 : A/B testing
  • 25:30 : Implementation du process growth
  • 31:06 : L’importance de la documentation des expériences growth

Liens et ressources :

Tu as aimé l’épisode ? Laisse un avis sur Apple Podcast ☺️ :apple podcast

 

© 2018 Growth Makers